Les principales actions

Dans une perspective de science ouverte, le programme ACA-RES organise ses actions dans trois directions principales :

1) Traitement et valorisation des données de la recherche

  • collecte documentaire : enquête bibliographique sur les académies d’art françaises, leurs membres (artistes, amateurs, commanditaires, protecteurs, etc.), leurs relations avec les autres académies (sciences et belles-lettres, architecture) et structures pédagogiques (écoles, associations, sociétés), leur interaction avec les cercles politiques, ainsi que leur connexion avec les mondes productifs (manufactures). L’ensemble de cette bibliographie est en accès libre dans la rubrique « Ressources » – Bibliographie ZOTERO. Elle comprend 1.115 références indexées.
  • repérage des fonds d’archives et des sources imprimées 10-03-2015-b(archives départementales, archives municipales, archives des académies, fonds anciens des centres de documentation et des médiathèques). Les premiers résultats des dépouillements, par villes concernées, sont accessibles dans la rubrique « Ressources » – Fonds d’archives NAKALONA.
  • indexation des institutions (académies, écoles, manufactures) et des individus participants à la vie de ces institutions, grâce au traitement de la collecte documentaire sur la base de données (Filemaker). Cette base de données, structurée par deux entrées – « Individus » et « Institutions » – sera prochainement mise à disposition des chercheurs dans la Rubrique « Ressources » – Base de données FileMaker. Dès à présent, le manuel d’utilisation qui permet d’entrer dans la logique et le fonctionnement de la base de données est accessible ici.

2) Diffuser en accès libre les résultats de la recherche et créer une interface collaborative par le biais de la page Hypothèse

Au fil du programme les résultats des principales actions sont mis à disposition de la communauté scientifique. Parmi les opérations phares, la rédaction et la mise en ligne des publications : les “Brefs historiques” consacrés aux différentes institutions et les actes des journées d’étude I et II. Regroupés dans la rubrique “Ressources”, ils appellent humanity-454880_960_720à être complétés et étendus grâce à la collaboration des chercheurs : étudiants en Master de recherche, doctorants, jeunes docteurs, spécialistes confirmés de divers horizons. Depuis 2016, 15 stagiaires (plusieurs rapports de stage sont en ligne), 1 chargée d’étude, 45 collaborateurs individuels, rattachés à 25 institutions (universités, laboratoires de recherche, musées, centres de documentation en France et à l’étranger) ont participé au programme. Toute suggestion ou piste d’exploration peut être envoyée à l’adresse programme.acares@gmail.com.


3) Participer à l’actualité scientifique et dynamiser les réseaux de chercheurs 

dsc00735Le programme ACA-RES, porté par deux membres du Laboratoire FRAMESPA, a la volonté de créer une dynamique de travail avec d’autres laboratoires de l’Université Toulouse. Les chercheurs du LISST (Laboratoire Interdisciplinaire, Solidarités, Sociétés, Territoires) sont impliqués, avec l’expertise de Michel Grossetti sur les réseaux, de l’ethnologue Nicolas Adell sur les questions ayant trait à la formation des artisans, et de la sociologue Martine Azam sur les stratégies professionnelles des artistes. Nous travaillons également avec Guillaume Cabanac de l’IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse) de l’Université Paul Sabatier, avec Carole Fillière du Cetim (Centre de traduction, d’interprétation et de médiation) à l’UT2J, ainsi qu’avec plusieurs laboratoires de recherche des universités françaises et européennes, et des collègues conservateurs de musées (Sylvain Amic pour le musée des Beaux-arts de Rouen ou Lesley Miller pour le Victoria & Albert Museum de Londres). ACA-RES noue enfin un partenariat étroit avec le Centre allemand d’histoire de l’art à Paris, en la personne de Markus Castor.

ACA-RES est lauréat de la Carte Blanche – INHA – 2019.

Participation et organisation de journées d’étude, de colloques, d’ateliers de travail ; et publication d’outils de recherche, de conférences et d’articles scandent la vie du programme ACA-RES. Ils mettent l’accent autant sur l’apport pluridisciplinaire que sur l’intérêt d’un dialogue entre les générations de chercheurs. ACA-RES offre l’occasion à des stagiaires et des chargés de mission de participer à ce projet collectif (Appel à candidatures pour stages).