2017

2017 voit le renforcement des activités d’ACA-RES dans deux voies principales :

1) Collecte documentaire et mise à disposition des archives numérisées dans la plateforme numérique NAKALONA (mise en oeuvre par la TGIR Huma-Num)

→ L’intégralité des documents relatifs aux « Académies provinciales », conservés sous les cotes O/1/1933/A et O/1/1933/B des Archives nationales, est accessible. Une partie des archives de Auch, Dijon, Lille, Pau l’est également. Les fonds de Lyon, Marseille, La Rochelle, Quimper, Rennes, Annecy, Mâcon, Valence, Villefranche-sur-Saône ont fait l’objet d’une numérisation et leur indexation est en cours.

2) Colloque, journées d’étude et publications : une visibilité accrue de nos activités

→ Les actes de ces deuxièmes journées d’étude d’ACA-RES sont déjà publiés en ligne!

  • Nous avons participé à plusieurs manifestations scientifiques, notamment les Portes ouvertes de la recherche à l’occasion de la première édition de « L’Histoire à venir ». Une actualité sur les académies en France émerge et se confirme, comme le montrent les expositions organisées aux musées d’Arles, de Montpellier et de Carcassonne.
  • Nous avons travaillé à la publication des résultats de notre recherche par des articles : un déjà paru dans la Lettre de l’INSHS, deux autres en cours de publication ayant pour titres : « La notion de réseau en histoire de l’art : jalons et enjeux actuels », « Réseaux des académies d’art provinciales et dynamiques des circulations au XVIIIe siècle ».
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search