Une ouverture de colloque insolite !

 

Les réseaux des académies d’art provinciales au Siècle des Lumières

Enjeux et dynamiques d’échanges


  • Colloque international du programme ACA-RES (https://acares.hypotheses.org/)
  • INHA, Auditorium, du jeudi 26 mars 2020 au samedi 28 mars 2020
  • Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA UMR 5136, Labex SMS, en partenariat avec le Centre allemand d’histoire de l’art et l’Institut national d’histoire de l’art dans le cadre de la Carte Blanche 2019

Programme à télécharger


Jeudi 26 mars

9h-12h30

Mots d’ouverture du colloque 

  • France Nerlich, INHA, et Thomas Kirchner, Centre allemand d’histoire de l’art – Paris

Conférences introductives

  • Pierre-Yves Beaurepaire, Université Côte d’Azur : Sociabilités, réseaux et échanges des savoirs au siècle des Lumières
  • Anne Perrin Khelissa et Émilie Roffidal, Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA UMR 5136 : Le programme de recherche ACA-RES, bilan et perspectives

Session 1 : Un levier pour les carrières artistiques ? Sous la présidence de Charlotte Guichard

  • Mot d’ouverture de la session : Charlotte Guichard, ENS, IHMC
  • Catherine Voiriot, Musée du Louvre : Les femmes et les académies des arts, sciences et belles lettres (1740- 1791) : début de recherche
  • Gabriel Batalla-Lagleyre, Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier : Exposer en amateur dans les académies : réseaux et identités

Table-ronde

Pause déjeuner

14h-18h

Reprise de la session 1

  • Maël Tauziède Espariat, Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier : Les peintres parisiens et les écoles de dessin provinciales : des connexions inégales
  • Hélène Rousteau-Chambon, Université de Nantes : L’école de dessin de Nantes, un creuset pour les architectes
  • Stéphanie Trouvé, musée des beaux-arts de Bordeaux : Les cercles académiques bordelais dans la trajectoire du peintre Pierre Lacour (1745-1814)
  • Joëlle Raineau, Petit Palais, Paris : Les cercles et établissements académiques : un levier de diffusion et de postérité d’une carrière. L’exemple des affiliations multiples du graveur Nicolas Ponce (1746-1831)
  • Marlen Schneider, Université Grenoble Alpes, LARHRA : Les académies d’art allemandes au XVIIIe siècle – un tremplin pour les artistes français ?

Table-ronde


Vendredi 27 mars

9h-12h30

Session 2 : Quelle utilité pour les territoires ? Sous la présidence de Pascal Julien

Mot d’ouverture de la session : Pascal Julien, Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA UMR 5136

  • Lesley Miller, Victoria & Albert Museum – University of Glasgow : L’école de dessin de Lyon et la production de tissus
  • Fabienne Sartre, Université Paul-Valery Montpellier 3 : Le statut de la sculpture académique à l’épreuve du terrain : les cas de Toulouse, Montpellier et Marseille
  • Catherine Isaac, Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA UMR 5136 – EPHE : Le rôle des académies des sciences et des arts dans la création et l’essor du corps des ingénieurs du Languedoc au XVIIIe siècle
  • Aude Gobet, Musée du Louvre : École de dessin et patrimoine : l’enjeu des inventaires révolutionnaires
  • Adrián Almoguera, Sorbonne Université, École française de Rome : L’Espagne académique du Siècle des Lumières: Construire un système pour définir un style architectural entre Madrid et Valence (1768-1808)

Table ronde

14h-18h

Session 3 : Collections et supports d’apprentissage

Sous la présidence d’Olivier Bonfait

Mot d’ouverture de la session : Olivier Bonfait, Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier

  • Morwena Joly, Centre des Monuments nationaux : Les modèles morphologiques et anatomiques des académies d’art : des migrations européennes complexes
  • Nelly Vi-Tong, Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier : Enseignement artistique et supports d’apprentissage : les exemples de Dijon, Reims et Valenciennes
  • Tara Cruzol, Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA UMR 5136 : Enseigner la sculpture à l’Académie de Lyon : le traité inédit d’Antoine-Michel Perrache
  • Gérard Fabre, musée des beaux-arts de Marseille : Les collections dispersées de l’Académie de peinture et de sculpture de Marseille
  • Flore César, Université Paul-Valery Montpellier 3 : Le rôle des collections lors de l’instauration des écoles de dessin en province au XVIIIe siècle
  • Miguel Faria, Université autonome de Lisbonne : Les modèles pédagogiques des écoles d’art (aulas) portugaises

Table ronde

Conférence conclusive de la journée 

  • Christian Michel, Université de Lausanne : Complémentarité ou subordination : L’Académie royale de Peinture et de Sculpture et les académies de province

Samedi 28 mars

9h-12h30

Session 4 : Échos internationaux en Europe et outre-Atlantique

Sous la présidence de Gaëtane Maës

Mot d’ouverture de la session : Gaëtane Maës, Université de Lille, IRHIS

Conférence introductive : Markus Castor, Centre allemand d’histoire de l’art

  • Maria Pia Donato, CNRS, IHMC-Paris : Émulation et propagande : remarques sur les académies italiennes au XVIIIe siècle
  • Hugo Tardy, Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA UMR 5136 : Le système académique russe construit par ses échanges les ambitions d’un empire face à l’Europe
  • Marion Amblard, Université Grenoble Alpes : Des arts manufacturés aux beaux-arts : l’influence des modèles romains et français dans le développement des académies écossaises au XVIIIe siècle
  • Reed Benhamou, Indiana University/Bloomington : The Last Provincial Academy: ‘L’Académie des sciences et beaux arts des États-Unis de l’Amérique’
  • Ana Maria Tavares Cavalcanti et Sonia Gomes Pereira, Universidade Federal do Rio de Janeiro : L’Académie des Beaux-Arts à Rio de Janeiro, Brésil

Table-ronde


ENTRÉE LIBRE


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search